« Un personnage (…), c’est n’importe qui dans la rue, qui va jusqu’au bout de lui-même » Georges Simenon

* * *

En tournée

Les spectacles que Louise Brun a réalisés jusqu'à présent ont été réfléchis afin de pouvoir offrir une durée de vie plus longue aux projets lyriques après leur création sur une grande scène, que ce soit en tournée sur de plus petites scènes, ou dans le cadre d'actions pédagogiques.

Ainsi, Didon et Enée revisited a été présenté en répétition auprès d'un public ciblé, et en tout public à l'Espace Culturel Lucien Mounaix de Biganos.

Quant à Oh La La La ! - Opérettes en promenade, il fera l'objet d'une reprise en version participative dans le cadre de la saison 2023-2024 de l'Opéra de Dijon, qui travaille également à une tournée régionale.

 

On tour

Louise Brun's shows have been designed to ensure that lyrical projects have a longer lifespan after their premiere on a large stage, whether on tour to smaller venues or as part of an educational program.

 

Thus, Dido and Aeneas revisited, after its premiere at the Grand Théâtre de Bordeaux, was presented in rehearsal to a targeted audience, and to the public at the Espace Culturel Lucien Mounaix in Biganos. Oh La La La! - Opérettes en promenade, will be revived in a participatory version as part of the 2023-2024 season at the Opera de Dijon, which is also working on a regional tour.

Démarche éco-responsable

Éco-construction, reconditionnement d'éléments de décor, "zéro-achat"... Les opéras se mettent au vert. Si cela peut sembler de l'opportunisme économique, cela ne change rien au fait que certains systèmes sont à repenser pour assurer l'avenir de l'art lyrique. Pour Louise Brun, cette contrainte est partie intégrante de la démarche esthétique, en espérant convaincre que l'éco-responsabilité et l'exigence artistique sont compatibles.

 

An eco-responsible approach

Eco-construction, reconditioning of set elements, "zero-purchase"... Operas are going green. While this may seem like economic opportunism, it doesn't change the fact that certain systems need to be rethought to ensure the future of opera. For Louise Brun, this constraint is an integral part of the aesthetic approach, in the hope of convincing people that eco-responsibility and high artistic standards are compatible.